Bien choisir son poêle

ShowroomSalle1WelemPrendre un poêle avec une puissance adaptée au volume à chauffer: l’ordre de grandeur à retenir pour une habitation traditionnelle, correctement isolée est de 1kW pour 10m². Pour une habitation type BBC, ce ratio peut descendre à 1kW pour 20m². Cependant, ce calcul est approximatif, car il ne tient pas compte du rendement du poêle et des performances thermiques réelles de la maison.

Coté confort d’utilisation, l’autonomie du corps de chauffe est importante car elle détermine le temps de chauffe que peut procurer le poêle à chaque charge de bois.

Sécuriser le fonctionnement du poêle

SecurisePoele

  • Les objets et matières inflammables doivent être gardés à bonne distance du poêle.
  • Les enfants doivent être avertis que le poêle devient très chaud et qu’ils ne doivent pas y toucher.
  • Eviter de d’installer un poêle dans une pièce à forte circulation ou exigue (couloirs par exemple).
  • Ne pas laisser les portes du poêle ou de l’insert ouvertes pendant le fonctionnement, ceci pour éviter les projections d’étincelles.
  • Suivant le type de poêle, utiliser exclusivement du bois sec ou du granulés de bois comme combustible, à l’exclusion de tout autre combustible ou matière inflamable: votre poêle n’est pas un incinérateur.
  • Ne pas utiliser l’appareil en cas de vitre cassée.
  • Pour les premiers allumages, les feux doivent être lègers, modérés, cesi dans le but d’éviter les chocs thermiques qui peuvent fissurer les parties en fonte.
  • Pour les poêles à bûche, allumer lentement (petit bois ou allume feu), jamais de produits volatiles, alcool à brûler, essence, solvants car il y a risque d’explosion
  • Si un feu de cheminée se déclare, dans un premier temps, fermer le porte de rechargement, puis dans un deuxième temps l’arrivée d’air primaire et secondaire, enfin communiquer immédiatement avec les autorités locales incendie (composez le 18 depuis votre téléphone).

Optimiser le fonctionnement du poêle

  • Combustibles recommandés

    Pour les poêle à pellet: Utilisez un granulé de qualité DIN+, NF ou EN+, ce qui garanti un taux de poussières faible, et un rendement calorifique élevé supérieur à 4,5kWh/kg. Vous pouvez commander en ligne une palette de granulé breton certifié Din+.

    Pour les poêle bûches: Utilisez un bois sec à 15% d’humidité pour éviter le goudronnage. Un degré d’humidité supérieur annule le rendement thermique (Bois sec(anhydre):3,6kWh/kg, Bois humide: 1,9kWh/kg).

    Temps de séchageQuartiersRondins
    Direct coupe75%78%
    6 mois37%46%
    1 an36%35%
    2 ans16%24%
  • Allure réduite à éviter

    Pendant les périodes de redoux, l’utilisateur est tenté de faire fonctionner son poêle au ralenti. Cette méthode provoque l’accumulation d’imbrulés dans l’exutoire et le conduit de fumée. A la longue cela peut provoquer des feux de cheminées. Nous vous conseillons donc d’éviter les allures de feu ralenties et de chauffer en allure maximum au moins deux fois par jour pendant 10 minutes.

  • Ramonage obligatoire

    Le règlement sanitaire départemental type exige deux ramonages par an, dont un pendant la période d’utilisation. A chaque fois, faire établir un certificat de ramonage par une entreprise agréée (Prendre rendez-vous en ligne pour un ramonage). Un poêle et un conduit de fumée ramonés régulièrement constituent un système de chauffage avec un meilleur rendement.